Manifestation nationale du 08.02.2018 : 13 000 CHEMINOTS DÉTERMINÉS !

LIRE LE COMMUNIQUE FÉDÉRATION CGT DES CHEMINOTS

Les conditions climatiques extrêmes sur une partie du pays et notamment en Ile-de-France ont conduit les autorités à prendre des décisions restrictives concernant les rassemblements de toutes natures dans la Capitale. Au regard de ces éléments, et pour des raisons évidentes de sécurité, la manifestation nationale des cheminots est reportée.

Alors que la manifestation s’annonçait massive au regard des inscriptions, les conditions climatiques ont conduit la Fédération CGT des cheminots à décider de la reporter. C’est bien sûr une décision difficile, mais qui ne remet pas en cause la détermination des cheminots.

Les motivations qui ont conduit à organiser cette manifestation demeurent.

Le rapport DURON, paru la semaine passée, propose de réduire l’offre ferroviaire en envisageant la fermeture de certaines lignes notamment en zones rurales.

Le rapport SPINETTA, à paraître, a comme ambition de trouver « un nouveau modèle économique pour la SNCF ». En clair, il tracera les contours d’une nouvelle réforme du ferroviaire visant à imposer l’ouverture à la concurrence.

De récents éléments parus dans la presse laissent par ailleurs entrevoir la transformation de la SNCF en société anonyme et la fin du statut pour les futurs embauchés, mais également la filialisation du Fret.

Cela est inacceptable !

Aussi, il est impératif de maintenir et d’amplifier le niveau du rapport de force à l’image des près de 13 000 cheminots qui étaient dans les starting-blocks pour battre le pavé parisien.

Rester à l’offensive, y compris dans l’adversité, est la preuve de la lucidité, de la responsabilité, de la détermination des cheminots.

L’épisode climatique, qui rend difficile la circulation des trains sur le territoire, qui n’aurait pas permis d’assurer en toute sécurité une organisation optimum de la manifestation, ne nous détournera pas de l’essentiel, à savoir : se battre pour le maintien et le développement du train public dans ce pays.

Un nouveau rendez-vous national sera proposé dans les jours à venir.

Par ailleurs, la Fédération CGT des Cheminots invite les organisations syndicales représentatives nationalement à se retrouver le 13 février prochain dans le cadre d’une interfédérale permettant d’analyser la situation et de réfléchir aux suites revendicatives à donner.

« La SNCF certains veulent la descendre, nous, on la défend ! ».

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *