LUNDI 12 MARS : GRÉVE DES SALARIÉES ADMR DU CAUSSADAIS

Les 13 salariées de l’association ADMR de Caussade se sont mises en grève ce lundi 12 mars 2018 pour dénoncer le mépris de leur direction.

En effet le salaire de février n’a été que très partiellement versé, sous forme d’acompte (200 ou 300 € en moyenne) !!! Qui peut vivre avec cette aumône ??? Sans aucune discussion avec les salariés, les laissant dans la précarité pour assurer leur quotidien, la direction n’a pas communiqué sur cette mesure .La convention collective de la branche est régulièrement bafoué avec notamment le maintien de salaire en cas de maladie ou d’accident de travail qui n’est pas respecté.

Depuis novembre 2017, les salariés sont maintenus dans l’incertitude de leur avenir par une direction méprisante et muette.

Le secteur de l’aide et du maintien et des soins à domicile est formellement féminisé, en situation de précarité (la moyenne des salaires est de 900 € net par mois et en dessous du seuil de pauvreté). Le temps partiel subit est la barrière d’ajustement et de pression de la direction.

Les salariés des associations ADMR du département n’en peuvent plus de subir les temps de travail morcelés, les temps de travail effectifs non reconnus et non rémunérés, les chantages à l’emploi.

Les salariés ont fait appel à la CGT pour les aider et renouer le dialogue avec la direction .Un cahier revendicatif sera remis, afin d’engager les négociations, notamment sur la mise en place d’élections professionnelles et l’arrêt des pressions sur les salariées.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.