Communiqué de presse : Les cheminotes et les cheminots du Tarn-et-Garonne à l’offensive !

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de la CGT-Cheminot de Montauban.

Les cheminotes et les cheminots du Tarn-et-Garonne à l’offensive !

Mobilisés depuis lundi sur leur 5ème séquence de grève de 48h, les cheminotes et les cheminots du Tarn-et-Garonne ont démontré que leur détermination était intacte.

Malgré les annonces gouvernementales par voix de presse, les menaces et intimidations de la direction de la SNCF, les cheminotes et les cheminots sont fortement mobilisés. Dans notre département, 1 cheminot sur 2 était en grève.
Réunis en Assemblée Générale, les cheminot-e-s ont décidé à l’unanimité de poursuivre leur mouvement de grève les 28 et 29 avril 2018.

Conscients des enjeux et de l’importance de la bataille de l’opinion publique, la CGT-cheminot de Montauban se félicite du succès concernant le débat public que nous avons organisé lundi soir. Nous serons, dès demain, à nouveau sur le terrain pour rencontrer les usagers et les citoyens, afin d’échanger avec eux sur les raisons de notre mobilisation.

Après le vote de la loi ferroviaire à l’Assemblée Nationale en première lecture, les cheminotes et les cheminots du Tarn-et-Garonne ont manifesté leur colère devant la permanence de Madame Pinel, députée de la 2ème circonscription. Fidèle à son courage politique, et ne voulant pas froisser la majorité présidentielle à laquelle elle appartient officieusement, Sylvia Pinel s’est abstenue ! Alors que notre département subit, depuis de nombreuses années, les conséquences de choix anti-ferroviaire, avec par exemple la suppression des arrêts TER en gare de Malause, Pommevic et Golfech. Ce vote est une honte pour celles ceux qui utilisent quotidiennement le train ! Quel mépris pour la population de notre département !

Notre combat est légitime, nous sommes déterminés à le mener jusqu’au bout. Face à celles et ceux qui veulent livrer le rail aux appétits voraces des financiers, nous opposerons une résistance sans faille. Si le gouvernement ne retire pas sa réforme et ne décide pas d’ouvrir des négociations, nous poursuivrons la grève. N’en déplaise à Guillaume Pépy. Ce n’est certainement pas lui qui va dicter le calendrier de mobilisations des cheminots !

Le syndicat CGT des cheminots de Montauban appelle les salariés de la SNCF à s’inscrire massivement dans la grève, lors de notre 6ème séquence de 48h, qui démarrera vendredi 27 avril à 20h et se terminera lundi 30 avril à 7h55.

Nous invitons l’ensemble des salariés, usagers, citoyens à venir participer à une grande journée de solidarité avec les cheminotes et les cheminots devant la gare de Montauban, le samedi 28 avril 2018 à partir de 10h30. Cette journée ce terminera par un pique-nique fraternel et un concert de musique en présence du Groupe Toulousain « La Rustine ».

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *