L’Union Départementale CGT 82 bientôt CENTENAIRE !

Dans un peu plus d’un an, le 4 janvier 2020, notre Union Départementale va fêter le centenaire de sa création.

Même si la Confédération générale du travail a vu le jour 25 ans auparavant lors du Congrès de Limoges en 1895, les 2 grands courants à l’origine de sa création ( les bourses du Travail et les Fédérations de métiers) continuaient souvent à fonctionner de façon autonome et parfois concurrentes.

A Montauban, la Bourse du  travail est mise en place en 1904, sous l’impulsion des typographes mais son rayonnement se limitait aux syndicats montalbanais. Or les syndicats les plus importants se situaient dans d’autres localités du département : à Castelsarrasin, l’usine des métaux ; à Caussade-Septfonds, les chapeliers et à Grisolles les ouvriers des fabriques de balais. Et ces syndicats étaient suivis par leurs fédérations respectives à tel point que lors de la grande grève des métallos de Castel en 1914, c’est un dirigeant de la Fédération qui était venu sur place soutenir les grévistes et négocier avec la direction.

Toutefois, à partir de 1910, l’idée d’une Union Départementale avait fait son chemin parmi les militants, mais hélas, la déclaration de la guerre avait interrompu ce processus et le mouvement syndical s’est ensuite divisé à propos de « l’Union Sacrée » adoptée par les dirigeants confédéraux durant la guerre.

Ce n’est donc qu’à la fin du conflit, par la volonté d’une poignée de militants, que le syndicalisme de Tarn et Garonne va se doter de cette Union Départementale qui selon les termes de ses pères fondateurs devra permettre « de lutter contre les procédés de nos exploiteurs pour nous éloigner de notre mère la CGT »  et qui favorisera « la consolidation de nos idées syndicales ».

 

Pour préparer cette commémoration, l’Institut d’Histoire Sociale :

  • propose de constituer un collectif de militants, sous la responsabilité de l’UD. Une première réunion est programmée le Jeudi 8 novembre 2018 à 16 h. ouverte à tous ceux que ce projet intéresse.
  • lance un appel à toutes les personnes détenant des archives syndicales qu’elles soient anciennes ou récentes, à se manifester auprès de Jean Saltarel (06 84 65 06 46). D’ores et déjà un travail important a été réalisé avec la collecte des archives de la Targa à Moissac, du Moulin de Saliens à Reynies, de la chapellerie à Caussade…

 

Photo : l’acte de naissance de l’UD dans le journal de la SFIO « le travailleur du Tarn et Garonne »

Jean pour l’IDHS-82

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.