IDHS

L’IDHS-CGT 82 va fêter en 2018 le 10ème anniversaire de sa création.

Son objectif correspond au souci que la mémoire de notre histoire sociale locale ne soit pas perdue, car selon la belle expression d’Aimé Césairei « un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ».

C’est en effet un constat amer : l’histoire du mouvement ouvrier, de ses luttes, de ses conquêtes, mais aussi de ses échecs est très peu abordée dans les programmes scolaires. Et cette histoire, elle fait souvent l’objet de manipulations, de falsifications lorsqu’elle n’est pas tout simplement niée.

Dans cette période de remise en cause massive des droits « conquis », et marquée par une mobilisation insuffisante face à ces attaques, ce regard sur l’histoire constitue un point d’appui pour éviter de céder au découragement et pour trouver des repères solides qui aident à tenir bon et avancer.

Depuis sa création, l’Institut 82 a permis de produire plusieurs documents et expositions sur des événements oubliés de notre histoire sociale : la création de la Bourse du Travail de Montauban en 1904, la mise en place du Conseil de Prud’hommes en 1907 ; la grande grève des métallos de Castelsarrasin en 1914 ; le syndicat des ouvriers de la chapellerie à Caussade, « l’usine de la mort » à Reyniès …

En préparation pour 2018 :

  • Le 23 mars 2018 : un colloque sur Louis Escudié, prêtre-ouvrier et militant à l’UD CGT 82 de 1972 à 2000.
  • Le 1er mai 2018 : une expo à l’occasion du 50ème anniversaire de Mai 68.
  • L’histoire du syndicat de la Targa à Moissac.

L’adhésion à l’Institut est ouverte à tous. La cotisation de 20 €comprend la livraison de 4 numéros de la revue Repères, éditées par l’Institut Régional ainsi que la lettre de l’Institut 82.

i Aimé Césaire (1913-2008) Poète et homme politique guadeloupéen

Imprimer cet article Télécharger cet article