Deux privés d’emploi reçus et rétablis dans leurs droits par l’IPR grâce à l’occupation de l’agence Pôle Emploi.

A Lyon, nos camarades ont réussi à s’imposer à l’Instance paritaire régionale qui étudie les dossiers des chômeurs auxquels Pole Emploi refuse d’ouvrir un droit au chômage. Jusqu’à aujourd’hui, aucun chômeur n’avait le droit de présenter lui-même sa situation devant les membres de l’instance qui vont juger de sa demande, ce qui est une revendication de la CGT. Par leur mobilisation, ils ont obtenu que 2 privés d’emploi puissent présenter eux-mêmes leur situation devant les membres de l’Instance paritaire, qui ont décidé de revenir sur la décision des directeurs d’agence de Pôle Emploi. En l’occurrence, un refus d’ouverture de leurs droits à l’allocation chômage, au motif qu’ils n’avaient pas déclaré l’ensemble de leurs périodes de travail en CDD, sur conseil de l’agence, comme ils n’avaient à l’époque pas droit à l’indemnisation. Non seulement nous revendiquons un droit pour les privés d’emploi à se présenter devant l’Instance paritaire régionale, mais ils n’ont pas à être rendus coupable de la précarité qu’ils subissent !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *